Articles catégorisés
Archive

 

Une recette qui fait réfléchir :

Une autrice : Florie Darcieux

Une maison d’édition : Beta Publisher

Des personnages attachants

Une intrigue

Un décor

Des questionnements

Comment j’ai découvert la recette :

Grâce à notre chère maison d’édition partenaire. Ils ont fait la promo de cet ouvrage, comme d’habitude me direz vous. Et puis je ne sais pas, il y a eu un truc entre la couverture, la 4ème de couverture et moi. Une petite étincelle qui m’a fait dire « celui-là il me le faut absolument ».

L’ustensile de cuisine :

J’aime ce genre de couverture. Elle est douce. Vous me direz : pour la couverture d’un livre, quelle est l’importance d’être douce? Et bien moi je trouve cela agréable d’avoir un livre comme ça dans les mains.

La couverture est intrigante, puis ce dégradé de bleu rajoute vraiment quelque chose en posant une ambiance mystérieuse.

La 4ème de couverture est elle aussi intrigante, on ne sait pas à quoi s’attendre: fantastique ? Pas fantastique ?

Ok, c’est clair, avec ce livre en face de moi je ne peux que le lire. Tout est réuni pour de bonnes conditions de lecture.

Les personnages :

Maël est le personnage principal, il a toujours vécu dans l’ombre de son frère. C’est un personnage qui s’est affirmé petit à petit. Au début ce n’était vraiment pas trop ça et au fur et à mesure, de mieux en mieux. Il est attendrissant, parfois un peu mou et à d’autre moment pas du tout.

Chris lui aussi vit dans l’ombre de son frère. Mais, malheureusement, avec un destin plus funeste. Il est direct comme garçon, il me fait penser au rigolo que l’on à tous dans notre bande d’amis.

Satya est une jeune fille mystérieuse, elle a du caractère même si elle ne le montre pas toujours.

Je trouve vraiment qu’il y a un parfait équilibre dans ce trio insolite.

La recette :

C’est une histoire qui fait énormément réfléchir sur notre monde actuel. Surtout dans le contexte dans lequel nous vivons aujourd’hui. Les personnages sont nés en 2020, comme mon fils, ce qui m’a fait un choc quand j’ai réalisé qu’il aurait 17 ans en 2037.

Maël, Chris et Satya vivent dans un monde qui ne donne pas très envie. Les gens vivent dans des communautés et ne peuvent plus en sortir comme ils le veulent. Le voyage, le transport aérien, tout ça a disparu. Il y a eu ce qu’ils appellent « la partition ». Ne vous inquiétez pas je ne vous en révélerai pas trop à ce sujet.

Je ne m’attendais pas du tout à cela. Deux meilleurs amis rencontrent une jeune fille qui leur porte un intérêt peu commun pour une inconnue.

Ils vont voir leur communauté aller de pire en pire. Ils vont finir par avoir une autorisation pour changer d’endroit, juste eux trois. Comment vous dire que c’est rare et cela n’arrive pas à n’importe qui. Mais pourquoi eux? Là est la question.

À la place de faire des chapitres pour placer le décor, l’autrice envoie directement l’intrigue. C’est tellement une bonne idée, tu es pris tout de suite dans le tourbillon du livre, tu n’as qu’une envie: avancer pour avoir les tenants et les aboutissants. Décrocher pour dormir fut tellement dur.

Florie Darcieux a un style bien à elle que j’ai apprécié même si parfois, j’avoue avoir relu certaines phrases deux fois. Il y a une ou deux choses qui m’ont peut-être dérangée mais tout est vite oublié grâce à la plume de l’autrice.

La dernière miette :

Une fin qui est à lire sur un petit fond musical agréable. Je ne sais pas si vous voyez, souvent dans les films ou les séries, à la fin, il y a cette voix off qui parle et on voit tous les personnages continuer leurs vies de telle ou telle manière. Bref, tout ça pour dire que quand j’ai lu cet épilogue j’avais cette impression là d’être la voix off d’un film.

C’est une fin qui laisse un peu de place à notre imagination ou alors à l’autrice de faire une suite si le cœur lui en dit. Mais si ce n’est pas le cas, ça reste quand même une fin avec un vrai POINT.

Conseil cuisine :

Si vous souhaitez vous balader à travers des pages pour passer un agréable moment, ce livre est parfait. Mais ne croyez pas que la lecture sera sans prise de tête, car cet ouvrage fait réfléchir à l’avenir, à ce qu’on a envie de transmettre à nos enfants, cette génération Alpha qui est née et qui grandit avec la technologie.

Pensez-y, si tout devait s’arrêter demain que feriez-vous ?