Une recette qui a du chien :

– Une maison d’édition : Flamarion Jeunesse

– Un auteur : Sébastien Perez

– Un illustrateur : Benjamin Lacombe

– De belles illustrations

– Une histoire sans détour

– Un peu de mystère

– Un personnage principal attachant

Ce qui m’a inspiré cette recette :

J’ai découvert cet ouvrage, sur la page Facebook de Benjamin Lacombe. Tout comme le tome 1, c’était une évidence pour moi d’avoir ce livre dans ma collection. Puis j’imagine déjà mon fils le lire quand il sera plus grand.

L’ustensile principal :

Une couverture toujours aussi attrayante que le tome 1. Nous y retrouvons ce gros titre « CHARLOCK » en fourrure de chat. Avec cette illustration centrale, qui a un fond coloré avec nos divers personnages, nous sentons toujours bien que notre chat est au centre de l’histoire. Mais deux chiens à chapeaux nous font nous demander à quel époque cela se déroule. En effet, quand on lit la 4ème de couverture on constate que nous allons être propulsés à New-York en 1917, au milieu d’une rivalité plus que connue, voire presque un stéréotype animalier : une querelle de Gang entre chien et chat. Que nous réserve cette enquête ? Qui a empoisonné les croquettes ?

Les participants à la recette :

Charlock bien évidemment est là, nous retrouvons ses traits de caractère : sa peur du noir, son talent d’enquêteur, sa fine répartie. Toujours aussi attachant ce matou! Ensuite, nous avons Claude, un pigeon qui est la touche d’humour de ce livre. En même temps, c’est un pigeon! Il n’est pas toujours très futé! Et puis le pauvre petit n’a pas eu une venue au monde très tranquille. Mais je l’aime bien, il est mon coup de cœur du livre. Enfin nous avons Ed le Loubard et Joe le Cocker, deux chiens faisant partie du gang des Pets Shop Dog. Un est plus classe que l’autre.

La recette :

Je n’avais pas bien compris en lisant le tome 1 que nous allions vivre toute les vies de Charlock mais à des époques différentes. Ici nous nous retrouvons en 1917 à New York, le gang des Pet Shop Dogs et le gang des Chappucini se font « la guerre ». Ces noms de gang m’ont bien faite rire, surtout celui des chats, j’ai automatiquement pris l’accent italien dans ma tête pour le lire. Bref, une histoire de croquette donne envie aux deux clans de s’affronter, mais notre ami Charlock à l’œil partout et trouve toute cette affaire louche. Il va donc mettre son museau là-dedans, avec son ami Claude. Charlock rencontre le chef de gang des Pet Shop Dogs, un chat dans un repaire de chien cela n’est jamais bon, mais tout le monde a du respect pour Charlock. Il va donc mener l’enquête, ces pattes et son flair de chat vont le mener jusqu’à une usine, ou j’avoue que je ne mettrais pas une patte. Charlock va bien évidemment trouver la solution au problème, et elle est plus surprenante que ce que j’aurais cru. Je ne vais pas vous la révéler bien sûr, autrement vous n’auriez aucun suspense. Cette aventure est toujours aussi appréciable et fraîche, avec un peu moins d’humour que dans le tome 1, dommage. Mais ça ne m’a pas empêchée de l’apprécier pleinement. Ce livre montre l’affection que peut avoir un chien et qu’il est capable de beaucoup.

La dernière miette :

Cet ouvrage se termine sur une petite réflexion de nos personnages, mais aussi un peu d’humour. Je ne sais pas quoi choisir croquette ou pigeon ? Vous me donnerez votre réponse une fois que vous l’aurez lu.

Conseil cuisine :

Ce livre est absolument à lire pour des jeunes enfants, et les parents peuvent aussi en profiter. C’est toujours un plaisir de se plonger dans un ouvrage d’enfant. Vous pouvez aussi le partager avec vos enfants, il peut vous le lire ou vous lui lire. Pour faire ses débuts dans les enquêtes, les aventures de Charlock sont le bon choix. Peut-être que grâce à ces livres, Sébastien Perez et Benjamin Lacombe vont créer des vocations. Un rêve d’enfant n’a pas de limite.