Comment j’ai boycotté Noël (et survécu à l’Alaska) 

Une histoire de Noël qui réchauffe

  • De l’amour
  • De l’amitié
  • un voyage
  • de l’humour
  • un maison d’édition : Harlequin
  • Une autrice : Julia Nole

Comment j’ai connu cette recette :

J’ai découvert ce livre en cherchant une nouvelle romance de Noël à lire sur la boutique de Kindle, j’ai donc regardé les suggestions en fonction des livres que j’ai lu l’an dernier.

L’ustensile principal :

Une couverture qui est dans l’esprit de Noël avec ce fond neige digne de l’Alaska. J’ai beaucoup aimé la 4ème de couverture en forme de liste. Puis j’aime bien l‘idée qu’ils ne vont pas vraiment s’entendre dès le début.

Les participants à la recette:

Courtney est la citadine classique et, au début, elle est un cliché ambulant. Au fur et à mesure des pages, j’ai apprécié cette femme catastrophe qui a envie de se débrouiller seule même si elle n’est pas très douée pour ça.

Brad quant à lui, est un homme imposant qui dégage une énergie folle par sa carrure. Et son caractère est tout ce que  j’aime dans les relations homme/femme :  bourru, avec les phrases bien placées et de l’humour, voire de l’ironie.

La recette:

Quand je lis un livre de Noël, je sais à quoi m’attendre. C’est un vrai téléfilm de noël mais avec des mots et mon imagination.

Courtney n’a pas la vie dont elle rêve, que ce soit professionnellement ou en amour. Sur un coup de tête elle s’enfuit en Alaska. Là-bas, elle sera une vraie catastrophe. Elle va enchainer gaffe après gaffe. Brad sera son preux chevalier, mais elle n’appréciera pas vraiment son aide. Plus d’une fois, il lui sauvera littéralement la vie. L’Alaska est un endroit sauvage mais pas ses habitants, qui s’avèrent être adorables avec Courtney.

Brad et Courtney vont passer malgré eux du temps ensemble. Mais malheureusement, des secrets viendront ternir un peu cette relation naissante.

Courtney, fidèle à sa personnalité catastrophique, rentrera à Portland triste, mais le côté professionnel va prendre une tournure à laquelle elle ne s’attendait pas. Bon ou mauvais je ne vous le dirai pas, même sous la torture ! Désolée, je suis une minette de principe.

Au fur et à mesure des pages, nous retrouvons de l’humour, mais j’aurai peut-être bien vu quelques punchlines de plus entre eux. Cela dit, leur petit jeu m’a plu.

La dernière miette:

Le dernier chapitre qui nous fait faire un bon dans le temps est appréciable, toujours dans le même esprit que le reste du livre.

Conseil cuisine :

Personnellement je veux bien rester coincée en Alaska dans le Chalet de Brad, avec lui bien évidement… (Chuuut c’est un secret on ne dira quand même pas ça à mon mari.)

Tout ça pour vous dire que vous allez passer un agréable moment. Vous ne retrouverez pas le froid de l’Alaska dans les mots, mais la chaleur d’une chouette histoire de noël.