Stella et les mondes gelés

Une bonne recette d’après Ariel Cat-tinou :

 

–          un éditeur : Gallimard Jeunesse

–          un auteur : Alex Bell

–          un livre  paru le 18/01/2018

–          4 aventuriers

–          beaucoup de créatures fantastiques

–          de l’amitié

–          de la passion

 

À la fin, saupoudrez d’imagination avant de faire tout cuire dans votre tête 

Et ne pas oublier d’avoir un chat pitre pour bien mélanger

Bonne dégustation mes petits chats.

L’ustensile principal

Le livre, c’est une aventure dans la lignée du « monde de Narnia » ou « À  la croisée des mondes ». Sa couverture si magnifique nous  interpelle et nous donne envie de le lire. Dès le moment où je l’ai tenu dans mes mains, j’ai directement eu le désir d’ouvrir cette œuvre pour en savoir encore plus. La 4ème de couverture nous incite à pénétrer immédiatement dans son univers. Elle parle des fées, des yetis, des chuchoteurs de loups, des magiciens et même de pirates des neiges. Pour moi ce sont les parfaits ingrédients pour un livre extraordinaire.

Et en effet cet ouvrage se passe dans un milieu enchanteur. 

Les participants à la recette

 

Nous y trouvons 4 clubs :

– le club de l’ours polaire,

– le club du calamar géant,

– le club du chacal doré,

– le club du chat de jungle

 

Chaque club a ses objectifs et ses lignes de conduites. On peut dénicher le règlement de chacun d’entre eux à la fin du livre, ce que je trouve très intéressant.

Dans ce tome nous apercevons surtout le club de l’ours polaire et le club du calamar géant. J’aurai aimé en savoir un peu plus sur les autres clubs. Peut-être que dans la suite, il y aura des nouvelles rencontres : le chacal doré et le club du chat de jungle. En tout cas je l’espère.

Ce roman conte l’histoire de 4 aventuriers d’une douzaine d’année, Stella, Shay, Ethan et Dragigus (je vous laisse découvrir pourquoi Dragigus s’appelle comme ça).

Stella Floccus Pearl est notre héroïne, les jeunes filles pourront s’identifier à elle pour divers motifs. En lisant ce récit, je n’avais qu’une envie, c’était d’être à sa place. Tout d’abord, à l’âge de 12 ans, elle sait ce qu‘elle veut puis elle va vivre une folle aventure. Et je dois avouer que je suis jalouse car elle possède comme animaux de compagnie un ours blanc, des mini pingouins, des dinosaures nains et une licorne. Attention ce n’est pas parce que je parle de licorne que ce roman est seulement pour les filles.

J’ai parlé de 4 aventuriers, cela implique que certains personnages pourront interpeller la curiosité des garçons. Il y en aura pour tout les styles, que ce soit dans leurs personnalités : timide, forte tête, calme ou encore le fait qu’ils soient magiciens, elfes ou chuchoteurs de loup.

La dégustation

Stella fut trouvée étant bébé par l’explorateur Felix Pearl. Elle veut devenir exploratrice comme l’homme qui l‘a recueillie, et plus précisément navigatrice.

Mais alors que les jeunes hommes de 12 ans ont le droit de partir en exploration, les jeunes filles n’ont pas ce droit. Nous trouvons là une inégalité entre les hommes et les femmes, écho de notre société actuelle. Cela va montrer que parfois il faut essayer d’aller au-delà des stéréotypes, en prouvant qui l’on est en temps qu’être humain ou créature magique. Et ne pas seulement s’identifier à notre genre.

Bien évidemment  c’est ce qui va arriver à notre demoiselle. Son père d’adoption et elle ne se laissent pas faire si facilement. Et Stella finit par partir en expédition. Elle est heureuse de vivre ce voyage, où il faudra trouver le point le plus froid.

Pendant ce périple, Stella va apprendre énormément sur elle-même, et pas seulement sur comment réagir face aux dangers ou aux imprévus. Mais aussi et surtout sur sa vie, d’où elle vient, ses parents biologiques. En résumé qui elle est réellement.

La traversée en mer ne sera pas facile mais arrivé sur place cela va être encore plus compliqué. Stella et les camarades de son âge vont être séparés des adultes, ils devront trouver une solution pour se retrouver. Leur seul moyen est d’aller jusqu’au point le plus froid. Bien évidemment ils ne savent pas quelle direction prendre, et je ne vous dirai pas s’ils finissent par prendre le bon itinéraire. Pour cela il faudra lire le roman.

Cependant ils décident d’avancer dans ce monde inconnu où ils espèrent retrouver des adultes. Toutefois pendant cette traversée, nos  nouveaux explorateurs apprennent surtout à faire équipe ensemble. C’est cette partie que j’ai préférée (après la partie « animaux de compagnie »).

Le livre parle avant tout d’amitié et plus précisément de celle qui va lier ces 4 compères. Au début elle n’est pas évidente. Ils ont en commun le goût de l’aventure, l’envie de découvrir de nouveau monde, de nouvelles espèces. Mais ils ne s’en rendent pas tous compte. Ils n’ont pas tous la même vision sur ce que peut leur apporter cette excursion.

 Cela reflète bien la réalité concernant les jeunes d’aujourd’hui. Ils pensent souvent qu’ils n’ont rien ou peu de choses en communs ce qui ne leur permet pas de construire une amitié.

Dans un voyage aussi dangereux que celui de nos 4 camarades il faut apprendre à être complémentaire. Et c’est ce que nos 4 amis vont comprendre. Il va falloir être compatibles même s’ils sont opposés, se faire confiance, cela leur sera d’une grande utilité, car au final chacun apportera sa pierre à l’édifice.  Au cours de leur périple ils vont rencontrer des créatures plus fascinantes les unes que les autres, des engelures, des choux carnivores, … Nous pouvons en apercevoir certains tout au long du livre grâce à des illustrations en noire et blanc. Pour ma part j’ai imaginé que Stella les avait dessinées. Il manque juste un peu de couleurs. Mais bon, un aventurier n’a pas toujours une trousse de crayons de couleurs dans ses poches. 

La dernière miette

Elle est vite arrivée, car le livre est facile à lire, avec un bon rythme, je ne pouvais en aucun cas me décrocher de ces pages. Alors que j’arrive au terme de l’histoire, en lisant ces derniers mots « Toute seule », je n’avais qu’une envie, lire la suite. J’attends toujours, en espérant qu’elle arrive bientôt car je suis impatiente de rejoindre ce monde féérique, avec nos héros qui continueront d’avancer dans leurs conquêtes.

Le petit conseil cuisine

Les enfants et préadolescents, je vous conseille de ne pas attendre une seconde de plus pour foncer à travers ces écrits pleins d’imagination. Quant aux adultes qui ont toujours une âme de bambins, je vous invite à le lire. Vous retrouverez vos 12 ans.