Une recette engagée :

Une maison d’édition : Scrinéo

Un auteur : Arthur Ténor

Une collection : Scrinéo Engagé

Un sujet actuel

De l’amitié

Du drame

Une leçon de vie

Ce qui m’a inspiré cette recette :

J’ai découvert cet ouvrage grâce à Capharnaum (sur instagram). Elle montrait le livre « Féministe » qui fait maintenant partie de ma PAL. Mais quand j’ai vu toute la collection de Scrinéo engagé, mon choix s’est automatiquement porté sur celui-ci. Je viens de monter, avec ma chef, tout un projet à travers un clip vidéo sur le harcèlement à l’école où je travaille. Ce choix fut donc plus que logique pour moi.

L’ustensile de cuisine :

J’aime beaucoup ce minimalisme dans les couleurs: un ordinateur, un youtubeur sans visage; cela plante parfaitement bien le décor. Même la typographie est en lien avec le thème du roman. Je trouve que ces détails sont importants.

La 4ème de couverture est claire, bien qu’elle nous dévoile quand même pas mal de l’histoire qui nous attend.

Les personnages :

Amy alias « Amycoquette », une jeune fille de 14 ans qui est une Youtubeuse. Elle est carrément payée par des marques pour des placements de produits. Une jeune fille quand même pas mal narcissique, elle est vraiment le stéréotype de l’adolescente populaire.

Kristen, jeune fille discrète. Elle aide Amy pour sa chaîne Youtube. Je pense qu’elle a beaucoup de choses à dire et ne le fait malheureusement pas. Je suis un peu déçue du traitement de son personnage, elle est un peu trop secondaire. J’aurais voulu plus la voir s’impliquer dans l’histoire.

Titouan, garçon simple, gentil, qui veut changer le monde et pour cela, il crée une chaîne Youtube sur le climat et tous les problèmes de notre planète. Pour un garçon qui peut paraître insignifiant pour certain, je trouve qu’il a une vraie force de caractère.

Arnold, un beau garçon qui ne paraît pas avoir la lumière à tous les étages (il n’est pas très futé) mais bon, on lui pardonne apparemment grâce à son physique. Il n’est pas trop du genre à voir plus loin que le bout de son nez. Il fonce et réfléchit après. Ce qui peut avoir de graves conséquences.

La recette :

C’est l’histoire d’adolescents qui sont plusieurs à avoir une chaîne Youtube, plus ou moins populaire. Malheureusement les critiques vont venir perturber cette aventure. L’amitié et l’amour vont bien évidemment se mêler à tout ça. Mais c’est avant tout une question de vision de soi et des autres.

Un harceleur anonyme va s’en prendre dans un premier temps à Amy. C’est une situation qu’elle ne vit pas très bien. Elle se retrouve dans cette bulle de critique, de sentiment d’angoisse et d’inquiétude au moindre mouvement qu’elle fait. Titouan qui apprécie fortement cette jolie demoiselle, va vouloir s’en mêler mais il finira lui aussi par être une cible. Quant à Kristen et Arnold leurs rôles ne sont pas si minimes dans l’histoire car toute cette tension, face à cette situation, va créer des disputes. Je trouve que l’auteur a quand même réussi à montrer qu’Amy était soutenue par sa famille, qui était au courant et qui soutenait la jeune fille jusqu’au bout dans son choix de monter une chaîne Youtube aussi jeune. Et ils sont aussi présents quand la jeune fille se retrouve harcelée. Elle va d’abord vouloir s’en sortir seule mais son père et Titouan vont l’aider le plus possible. Nous allons aussi voir les débuts de Titouan sur le web, et on peut dire qu’il fait preuve d’originalité. Il veut se démarquer d’une manière ou d’une autre, mais parfois il vaut mieux faire simple. En tout cas, lui non plus ne sera pas épargné par le mystérieux youtubeur masqué.

Voilà une histoire qui peut ouvrir les yeux aux jeunes. Une critique par-ci par-là peut vous sembler anodine, mais quand tout le monde s’y met, cela a parfois des conséquences irréversibles.

La dernière miette :

J’ai été choquée par les derniers chapitres. Je ne m’attendais tellement pas à cette fin. Un beau texte, plein de sens et de morale, ce qui est important pour un ouvrage avec un message aussi fort.

Personnellement j’ai trouvé la fin trop rapide, j’aurai aimé voir une suite, pour comprendre exactement les conséquences que ces actes ont eu sur nos personnages. Avoir plus les ressentis francs des personnages

Le conseil cuisine :

Le petit plus de ce livre, c’est la matérialisation de textos ou commentaires qui sont écrits comme si nous voyions l’écran d’un ordinateur ou d’un téléphone. Cela est un plus pour les jeunes qui vont lire cet ouvrage.

Pour moi, il faut lire ce livre. Il est simple à lire, avec un vrai parti pris. Au fur et à mesure des pages, je n’avais pas de surprise, je trouvais même ça dommage et puis je suis arrivée à la fin. Peut-être que certains le devineront mais ce n’était pas mon cas. Cette fin a permis à ce livre de rester gravé en moi.