Le Paris des Merveilles – [Les Enchantements d’Ambremer] (2015)

Pierre Pevel

Ah les couvertures colorées de Bragelonne. Elles me font tout le temps de l’œil. Tout le temps ! Cette fois-ci, j’ai cédé. Quand j’ai lu le synopsis, je n’ai pas pu résister. Des fées, des mages, Paris au début du XXe siècle… Autant d’éléments réunis, forcément… J’ai acheté les trois tomes d’un coup. Voici donc un retour sur le premier que j’ai lu à vitesse grand V.

Okay, mais c’est quoi ?

Les Enchantements d’Ambremer, c’est donc le premier tome d’une trilogie fantastique et mystère écrite par Pierre Pevel. Les protagonistes se retrouvent malgré eux mêlés à une enquête de la police parisienne. Leur nature toute particulière (un mage et une fée donc) leur confère suffisamment de ressources pour mener leur propre enquête en secret. Surtout que les coupables pourraient bien être d’origine magique eux aussi…

Et du coup, c’est bien ?

C’est un moment de lecture très agréable. Suffisamment léger pour se lire tout seul et assez bien tourné pour ménager du suspense. Bon j’avoue, dès qu’il y a de l’amour dans l’air, je ne suis plus très objective. Mais ce n’est pas DU TOUT le noyau de l’intrigue rassurez-vous.

Hm, tu peux développer ?

Un des points qui m’a le plus attiré dans ce bouquin, c’est le côté uchronie. En effet, l’histoire se passe à Paris au début du XXe siècle sauf qu’il y a un twist. Depuis de nombreuses années, notre monde et le monde magique se superposent. Des passages entre les mondes sont apparus, et une incroyable variété de créatures et d’êtres magiques ont élu domicile dans nos villes. Si cette situation est devenue habituelle, certains humains restent méfiants. Les autres profitent franchement de la situation et utilisent la magie à des fins peu recommandables.

C’est d’ailleurs un événement de ce genre qui va nous mêler à l’enquête, alors que nous suivons Louis Denizart Hippolyte Griffont, un mage du Cercle Cyan qui s’inquiète de la bonne utilisation de la magie. C’est important après tout, de ne pas faire n’importe quoi avec de tels pouvoirs.

En parallèle, nous suivons Isabelle de Saint-Gil, une espionne magique au service de l’état français, enfin… lorsqu’elle le veut bien. De son côté, c’est plutôt elle qui est fourrée dans des histoires peu recommandables qui vont la pousser dans ses retranchements.

Cet enchaînement de circonstances étranges cachent cependant un secret plus grand. Les deux mondes sont en danger. Il faut agir, s’allier, faire front. Il faut découvrir la vérité et arrêter les coupables à tout prix.

En bref ?

C’est une aventure palpitante pleine de secrets qu’on égraine doucement au fil des pages. Si la fin m’a semblé un peu rapide, un peu abrupte, je me suis vite souvenue que les deux autres tomes m’attendaient. J’imagine que j’en saurai plus, que ce n’est pas fini, et que ce que je croyais réglé ne l’est peut-être pas. Affaire à suivre…

Du coup, je le lis?

Si vous aimer le fantastique, que le magie vous transporte, et que vous ne souhaitez pas vous lancer dans un ouvrage trop dense et complexe, alors je pense que c’est fait pour vous. C’est à la fois drôle et prenant. Et l’histoire d’amour sous-jacente rajoute un petit bonus attendrissant à l’ensemble. (Quoi !? Je n’en avais pas reparlé jusque-là!)

Un dernier conseil ?

Soyez vrais et honnêtes avec vous-mêmes. Les apparences sont souvent trompeuses, et dans les situations difficiles, nous restons notre meilleur allié si on se connaît bien et que l’on se fait confiance.