Articles catégorisés

Une recette magique :

–          Une autrice : Laia Lopez

–          Une illustratrice : Alena Pons

–          Une maison d’édition : Hachette Romans

–          De la magie

–          De l’amour

–          De l’amitié

–          Des secrets

–          De la compétition

–          Un nouveau monde

Comment j’ai découvert la recette :

J’ai aperçu le livre en story d’une bookstagrameuse dont j’avoue ne pas me souvenir du nom. J’en suis tellement désolée mais en tout cas, je remercie cette personne. Cela dit, j’ai directement accroché à la couverture, je me suis donc un peu plus renseignée sur l’histoire.

L’ustensile principale :

Une magnifique couverture: les dessins sont sublimes, l’effet or donne un rendu parfait avec ce fond bleu. Quand on lit le livre et que l’on regarde de nouveau la couverture on y comprend chaque détail, les dorures, le fond, les personnages.

La 4ème de couverture m’a donné la sensation d’un Hunger Game version magique, ce qui m’a tout de suite convaincue.

Les participants à la recette :

Kibibi est une jeune sorcière qui est encore à l’école. Elle n’est pas très sûre d’elle, surtout concernant ses études. Pourtant, elle a en elle une grande force de caractère et beaucoup de pouvoir. Impulsive, elle suit ses sentiments.

Emma est une sorcière avec un lourd passé qui lui pèse. Elle aussi a beaucoup de pouvoir, et une touche d’humour que j’adore avec quelques punchlines bien senties. Elle sait ce qu’elle veut et la cause est noble. Elle est bien plus vulnérable qu’elle ne le laisse entendre.

Lilith est je pense une de mes sorcières préférées. Elle est à son aise malgré son secret. Elle ne rate jamais ce qu’elle entreprend, que ce soit dans les sorts ou dans ses actes. Elle donne cette sensation d’avoir une vraie assurance, rien qu’en voyant les illustrations ou en lisant les descriptions de l’autrice, j’arrive à voir l’image de Lilith devant moi avec une prestance remarquable. Je pense juste qu’elle manque d’un entourage sincère, d’une vraie famille.

Kat est la plus jeune des quatre sorcières. C’est aussi la sorcière la plus puissante que l’on ait vu pour son âge. Elle n’a pas une grande prestance, ou une réelle confiance en ce qu’elle fait, mais elle est douce et sincère. Mais surtout, elle impose le respect. Lors d’un sort, d’une idée émise ou d’un combat, elle a tout d’une grande souveraine.

Shin est un indomptable. Il fait partie du clan givré. Il est mystérieux et protecteur, un vrai chevalier servant.

La recette :

Taïka est un royaume où les trônes de chaque contrées ne s’héritent pas mais se gagnent (comme expliqué dans la 4ème de couverture).

Chaque contrée choisit plusieurs représentants qui vont s’affronter dans « la ligue de la couronne ». Chaque représentant est réparti dans une équipe de 4. Vous l’avez compris, nos sorcières vont se retrouver ensembles. Elles sont toutes différentes, ce qui est autant un avantage qu’un inconvénient. Elles ont chacune des motivations bien différentes.

Les épreuves vont être de vrais challenges, mais elles avancent dans la compétition au fur et à mesure. Elles découvriront bien plus sur Taïka que ce qu’elles y voyaient au départ.

L’amour sera au rendez-vous pour certaines, alors que d’autres régleront des histoires de famille.

La magie est bien présente mais pas sous la forme dont je l’avais imaginée pour les sorciers et sorcières. Elles ont une sorte de mallette avec des cristaux et des incantations à écrire sur une feuille de papier, cela paraît presque plus comme un genre de science que comme de la magie telle que nous la connaissons.

Cet ouvrage est bien plus politique que ce que l’on peut croire, avec tout un monde d’injustice entre les sorcier(e)s et les indomptables. Les indomptables n’ont pas besoin comme les sorcières de se servir de cristaux ou autres objets pour faire de la magie. Ils sont en lien direct avec ce qu’ils appellent la pureté.

Les illustrations sont le « truc en plus » auquel j’ai totalement adhéré. Elles sont super bien réalisées, et j’avoue que j’aurais aimé en avoir plus.

La dernière miette :

Un épilogue bien mystérieux. Je n’ai pas vraiment compris ce que cela nous réserve pour la suite mais j’ai hâte de le savoir .

Le conseil cuisine :

Au début du livre, je me suis sentie un peu perdue dans cet univers. De même avec le style d’écriture (ou la traduction peut-être) mais finalement, toutes les précisions arrivent petit à petit et je ne pouvais plus décrocher du livre. Je voulais absolument savoir la suite. J’ai même réussi à avoir cette sensation d’être en totale immersion dans ces pages, et je ne voulais plus quitter aucune de nos sorcières tellement je les apprécie.

Je pense que je vais d’ailleurs un de ces jours me laisser tenter par un autre ouvrage de cette autrice.

Laura Sebastian

Nous revoici nous revoilà pour l’ultime tome de la saga « Ash Princess », le bien nommé Ember
Queen de Laura Sebastian. Si le deuxième tome nous avait un peu moins emballé que le premier,
nous avions tout de même à cœur de finir la saga, ne serait-ce que pour connaître le destin de Theo
qui nous avait quittées dans une situation plus que critique. Attention : spoiler des deux premiers
tomes à prévoir.

Une histoire digne des miracles de Noël:

  • Une autrice : JK Rowling
  • Une maison d’édition : Gallimard Jeunesse
  • de l’amitié
  • la famille 
  • l’actualité 
  • la magie 
  • les symboles 
  • des valeurs
  • un beau moment de partage
  • de l’aventure 

Page 3 of 24« First...23451020...Last »